SADB
La Société des Amateurs de Dogues de Bordeaux

Categories

Accueil > Les Chiots > Les annonces > Portées disponibles

16 juin 2011
Webmaster

Portées disponibles

Important

Les chiots de ces portées sont tous inscrits au L.O.F. (Livre des Origines Français) comme l’exige la loi n° 99-5 du 6 janvier 1999 relatives aux animaux dangereux et errant : voir texte de loi

Le Dogue de Bordeaux inscrit au LOF, ou tout autre livre généalogique reconnu par le ministère de l’agriculture (FCI), n’est pas concerné par la loi n° 99-5 du 6 janvier 1999, relative aux animaux dangereux et errants...

Par contre, un chien dit "type Dogue de Bordeaux", "genre Dogue de Bordeaux", "Dogue Bordeaux Non-LOF", car non inscrit au LOF ou tout autre livre généalogique reconnu par le ministère de l’agriculture (FCI), est dans la 1ère catégorie de ladite loi, du fait de sa correspondance morphologique au chien dit "type Mastiff". Ces chiens peuvent être communément appelés "boerbulls".

La Dysplasie Coxo-Fémorale

Comme beaucoup de chiens de grandes races, le Dogue de Bordeaux est concerné par la Dysplasie Coxo-Fémorale (DCF ou DHC suivant le sigle international) : article DCF, ainsi que la Dysplasie des coudes (ED pour Elbow Dysplasia)

Correspondance des lettres DCF :

A : aucun signe de dysplasie de la hanche
B : hanche presque normale
C : Dysplasie de la hanche légère
D : Dysplasie de la hanche moyenne
E : Dysplasie de la hanche sévère

Correspondance des lettres ED :
0 : absence de dysplasie du coude radiologiquement visible
SL : Stade Limite
1 : dysplasie légère
2 : dysplasie moyenne
3 : dysplasie sévère

La S.A.D.B. incite ses membres à faire radiographier officiellement [*] les hanches et coudes de leur(s) reproducteur(s)

Même si l’apparition d’une Dysplasie Coxo-Fémorale n’est pas "que" génétique, le fait que les deux géniteurs soient officiellement notés A, B ou C permet de réduire considérablement le risque de voir leur descendance atteinte de cette pathologie. L’absence de statut officiel au regard DCF/ED de l’un ou des deux géniteurs (pas de radio officielle) est donc, par défaut, une prise de risque face à cette maladie.

 [1] : Lecture officielle des radios par notre lecteur, le Pr FAU

Notes

[1*

partager