SADB
La Société des Amateurs de Dogues de Bordeaux

Categories

Accueil > Les Expositions > Exposer votre chien > Préparation et jour J

19 août 2011
Webmaster

Préparation et jour J

Quand et comment engager son DDB :

Avant de décider d’engager votre chien, il est souhaitable de prendre conseil aupres du producteur ou d’une personne connaissant bien la race. Si le producteur est un connaisseur, il sera en mesure de vous conseiller, telle exposition ou tel juge particulierement compétent dans la race. Il pourra également vous indiquer dans quelle classe inscrire votre chien en fonction de son âge et de sa maturité, pour le valoriser au mieux. En effet, particulièrement en DDB, certains chiens sont "finis" très jeune et peuvent concourir très tôt en classe ouverte (s’il sont l’âge minimum requis), d’autres ayant un aspect plus juvénil au même âge devront concourir en classe jeune ou intermédiaire.

Comme vu précédemment, ce sont les sociétes canines régionales qui organisent les expositions nationales et internationales. C’est donc a elles qu’il faut adresser pour obtenir une feuille "d’engagement". Avec le développement du net de nombreuses informations sont disponibles en ligne, ainsi sur www.cedia.fr vous pouver consulter le calendrier annuel des expositions françaises et engager votre chien "en ligne" pour bon nombre d’expositions. Si l’engagement en ligne n’est pas proposé, contacter la sociéte canine régionale organisatrice qui vous fera parvenir la feuille d’engagement. Il est souhaitable de faire la demande de feuille environ 2 mois avant l’exposition car la date de clôture est souvent anterieure d’un mois.

Remplissez conscieusement la feuille d’engagement, en prenant bien soin d’engager votre chien dans une classe correspondant à son âge au jour de l’exposition, joignez les frais d’inscription, la photocopie du certificat antirabique de votre chien et une enveloppe timbrée à vos nom et adresse et envoyez le tout à l’adresse indiquée sur la feuille. Vous recevrez une confirmation de votre engagement environ un semaine avant l’exposition.

Préparation du chien :

Elle doit être prévue longtemps à l’avance, surtout si le chien n’a jamais été exposé.

Elle comporte 3 points principaux :

La condition physique : Le chien doit être en parfait état de santé. Ni trop gros, ni trop maigre, il doit avoir des allures fonctionnelles.

La présentation : Il doit pouvoir rester debout en statique et se déplacer en laisse courte sur votre demande (pas ou trot).

Le comportement : Ni agressif, ni peureux, le chien doit idéalement être attentif et fier. Il ne doit pas être agressif vis-à -vis du juge ou de ses congénères et doit accepter de se faire toucher par le juge sous toutes les coutures. Autant dire que dans certains cas la préparation est indispensable.

Le jour "j" :

Votre chien est fin prêt, Il est au top de sa forme !! ce serait dommage de gâcher cette grande première à cause des soucis d’ordre matériel.

Ne pas oublier (pour vous) :

Vos papiers et votre carte d’exposant, Une épingle de sureté pour fixer à votre veste le carton portant votre numéro d’exposant, éventuellement une chaise pliante et votre repas.

Ne pas oublier (pour le chien) :

Ses papiers : pedigree, carte de tatouage, carnet de vaccination avec certificat de vaccination antirabique. Si

vous devez le faire confirmer : certificat de naissance, le formulaire de confirmation dûment rempli, carte de tatouage.

Ses affaires : un tapis de cage ou une couverture, une gamelle, une bouteille d’eau, quelques friandises, son collier et sa laisse.

Le jugement :

Le juge examine les chiens en 2 temps : Un jugement individuel de chaque chien (statique et allures). Un jugement collectif comparatif.

Jugement individuel :

Debout devant le juge, votre chien sera examiné et touché sous toutes les coutures (notamment les dents, la queue,...) autant vous dire que la préparation précédemment évoquée prend toute son importance. Le bon usage veut que vous ne vous adressiez au juge que pour répondre à d’éventuelles questions et qui vous respectiez ses consignes à la lettre. Pour évaluer les allures de votre chien, le juge vous demandera de réaliser un parcours de son choix, à une allure indiquée (généralement au trot). Vous veillerez à ne pas laissez votre chien gambader à son gré ou s’approcher trop près des autres concurrents.

Lorsque le jugement de votre chien est terminé, regagnez votre place.

Jugement collectif :

Après le jugement individuel, le juge fait une comparaison en statique de tous les chiens (A ce moment votre chien doit être parfaitement présenté) et une comparaison des allures (Tous les chiens trottent ensemble les uns derrières les autres autour du ring). C’est le moment du classement définitif, le juge choisi les 4 meilleurs dans l’ordre de ces préférences.

Après le jugement :

Quel que soit le résultat, caressez votre chien et donnez-lui une petite récompense. Il ignore toutes les subtilités d’un jugement et est là parce que vous le souhaitez. Les défauts de comportement d’un chien sont souvent dus à la nervosité communicative du maître ou/et à un manque de préparation.

Sortez-le pour le détendre et laissez-le se reposer calmement dans sa cage.

partager