SADB
La Société des Amateurs de Dogues de Bordeaux

Categories

Accueil > Le Dogue de Bordeaux > Questions / réponses

19 août 2011
Webmaster

Questions / réponses

COMPORTEMENT :

Le DDB est-il facile à éduquer ?

Le DDB est un bon "pépère" qui aime plaire à son maître. A ce dernier de savoir se faire comprendre avec logique, patience, douceur, parfois avec fermeté, mais JAMAIS avec violence. Le DDB n’est pas cabochard et se plie volontiers aux règles établies dès lors qu’il les a comprises.

L’essentiel est que le maître prenne le temps de s’informer valablement pour éviter de commettre certaines erreurs. Une documention intéressante et fournie, relative à l’éducation du chien est consultable sur le net, notamment sur www.chien.com

Le DDB est-il fugueur ?

Généralement non. Le DDB, comme tous les molosses, a un instinct territorial assez marqué. Il surveille avec une "relative vigilance" son chez lui, sans trop chercher à savoir ce qu’il se passe en dehors.

Le DDB est-il gentil avec les enfants ?

Le DDB est un chien très patient et tolérant avec les membres de "sa" famille. Pour autant, il ne faut pas le pousser à bout...

Les femelles sont-elles plus gentilles que les mâles ?

Il y a toujours une "vieille théorie" qui laisse croire que les femelles sont plus "gentilles" que les mâles. Tout dépend de ce que l’on entend par "gentil". Avec les humains, les mâles sont tout aussi gentils que les femelles. Par contre, les mâles sont moins sociables avec leurs congénères du même sexe.


APTITUDES :

Le DDB est-il sportif ?

Non le DDB n’est pas un chien sportif. Mais tout dépend ce que l’on entend par sportif. S’il s’agit de faire 4 ou 5 kilomètres tranquillement en forêt, c’est parfait. Par contre, pas question de faire 10 kilomètres à vive allure en vélo. Les femelles, généralement plus légères, ont plus d’aptitude.

Le DDB est-il un bon gardien ?

Le DDB est "naturellement" un bon gardien. Son aspect dissuasif, à lui seul, fait fuir les indésirables. Au-delà de cela, son instinct territorial et son instinct protecteur vis-à-vis de ses maîtres, font de lui un gardien né, calme et équilibré. Il sait parfaitement faire la différence un invité et un intrus.


SANTE :

Le DDB a t-il une santé fragile ?

Le DDB ne rencontre pas de problèmes de santé qui sont propre à sa race. Cependant... ils rencontrent les problèmes de santé qui sont communs à beaucoup de "grandes races" : Une croissance longue et délicate, d’éventuels problèmes oesto-articulaires, ligamentaires, cardiaques, ...

De même il rencontre les problèmes de santé liés à sa morpholgie : les oreilles tombantes sont plus sujettes aux infections que les oreilles droites, ...

Quelle est son espérance de vie ?

Son espérance de vie est malheureusement son plus gros défaut, car elle ne dépasse que rarement une dizaine d’années


ALIMENTATION :

Doit-on lui donner un ou plusieurs repas par jour ?

Il vivement conseillé de nourrir son DDB adulte deux fois par jour (plus pour les chiots). En effet, le DDB (comme beaucoup de chiens de "grandes races") est sujet à la "torsion de l’estomac". Cette pathologie gravissime, serait moins fréquente lorsque la ration journalière est fractionnée en deux repas.

Quelle alimentation choisir pour un DDB ?

A moins d’être très bien informé et de savoir parfaitement équilibrer une alimentation "ménagère", il est préférable de nourrir le DDB avec une alimentation industrielle (croquettes). Mais attention, pas n’importe qu’elles croquettes. Obligatoirement une croquette de très grande qualité ayant un fort taux de digestibilité.

Quelle quantité de croquettes un DDB mange t-il par jour ?

Chaque DDB est unique et le calcul de sa ration journalière se fera en fontion de son âge, de son activité physique, sa corpulence,... En moyenne un DDB adulte mange entre 600 et 900 grs de croquettes (haut gamme) par jour.


DIVERS :

Le DDB bave t-il ?

Comme tous les chiens à museau court, le DDB a tendance à baver, mais ce phénomène est très variable d’un sujet à l’autre et la réalité n’a favorablement rien à voir avec la légende (Tuner et Hooch !). Choisir d’avoir un DDB implique néanmoins de prendre le risque de rencontrer ce désagrément.

Le DDB est-il concerné pas la loi sur les chiens dangereux ?

Un DDB possédant un Certificat de Naissance ou un pedigree francais (LOF) ou encore un pedigree étranger reconnu par la FCI, n’est pas concerné par la loi de 1999. Par contre un ’type’ DDB, car ne possédant pas de certificat de naissance ou de pedigree attestant de son appartenance à la race est dans la 1ère catégorie de la loi de janvier 1999. (Voir l’article sur "La Loi").

Le DDB est-il plutôt ’’casanier’’ ou ’’nomade’’ ?

Le DDB est casanier. C’est un chien calme et tranquille qui aime avoir ses petites habitudes. Il n’est pas rare, lorsqu’il part avec ses maîtres en vacances, de le voir bouder sa gamelle pendant un jour ou deux, lorsqu’il vient d’arriver sur son lieu de villégiature. En résumant : il aime bien partir avec ses maîtres... mais aime surtout revenir à la maison.

Le DDB peut-il vivre en appartement ?

Le DDB est un chien calme et très proche de ses maîtres. Il préfère donc vivre en appartement avec des maîtres présents qui lui accordent du temps (jeux, promenades et calins), que de passer ses journées tout seul dans un jardin.

Le cadre idéal pour lui est, bien évidemment, d’avoir le jardin et ... les jeux, promenades et calins. Du côté du maître, il faut bien admettre qu’il est plus contraignant de posséder un chien de ce gabarit en appartement, qu’en maison avec jardin.

partager